L’Otentik…Chrisjo qui nous fait Groover

A coeur ouvert avec le talentueux ChrisJo, guitariste du groupe Otentik Groove…

Présentez-vous en quelques lignes (activité, statut, région, motivation…) 

Je suis d’origine Rodriguaise, étant né à Port Sud Est. Étant issu d’une grande famille, je suis tombé dans l’univers musical depuis mon plus jeune âge. 

L’appellation d’artiste vous convient-elle ?

Personnellement je ne fais rien d’autre comme travail, donc oui, l’appellation d’artiste me convient amplement. C’est mon gagne-pain, car je travaille dans les hôtels et produis des enregistrements dans les studios.

 Comment avez-vous commencé à faire de la musique ?

Issu d’une famille de huit frères, donc je suis le dernier, j’ai pour ainsi dire baigné dans l’univers musical depuis mon enfance à travers mon frère Rico Clair. Ce dernier est un artiste bien connu à Maurice. Il est aussi le guitariste du groupe Cassiya. Donc, à force de le voir jouer et de poser sa guitare devant moi étant tout jeune, je m’y suis essayer et c’est comme ça que tout à commencer. Puis au collège, j’ai dû délaisser tout cela pour me concentrer sur mes études. Par la suite, à force d’être encouragé par mes amis et par mon amour pour la musique, je me suis lancé. 

Justement, quand avez-vous compris que la musique pourrait être un mode de vie pour vous ?

Après le collège, j’ai enchainé plusieurs petits boulots lors de mon arrivée à Maurice. J’ai eu la chance d’être l’un des guitaristes les plus jeunes du groupe Zot Sa vers l’âge de 19 ans. Ceci augmenta ma confiance en moi. Puis je me suis rendu compte qu’il me fallait plus de pratique afin d’atteindre le niveau que je voulais. J’ai alors compris que cela ne me permettrait plus de faire d’autre activité à côté. J’avais un choix à faire. Ce fut un choix que j’ai dû faire par amour pour ce que je voulais atteindre. C’est comme un footballeur professionnel au final. Plus vous vous entraînez, plus vous vous perfectionnez. C’est comme dans toutes choses de la vie. Cela dépend de votre investissement et de la quantité de votre temps que vous accordé à ce que vous atteindre comme but.

Je suppose qu’exercer un métier qui est sa passion n’a que des avantages…

Le plaisir de faire ce qu’on aime est définitivement un plus, car je vis de ma musique.

Quelles sont vos expériences marquantes durant votre carrière ? 

Je pense que chaque moment est unique, qu’il soit bon ou mauvais. J’ai bien sûr vécu beaucoup de bons moments, que ce soit en France ou en Suisse ou même dans d’autres pays. Mais je n’ai pas un moment préféré, je vis le moment présent, qu’il soit bon ou mauvais. Tous ces moments sont des évènements marquants de ma vie d’artiste. Il est important de savoir apprécier cela. Je vais certainement philosopher un peu, mais chaque moment que je vis est un bon moment pour moi.

Quel est votre rêve d’artiste ?

Essayer de faire le maximum pour que la musique locale ait sa place à Maurice. Nous vivons des moments difficiles actuellement ou les pirates ont pris place afin de banaliser notre travail. Aujourd’hui, produire un CD, ça coute. Puis, voir le fruit de notre travail à travers des CD pirates nous font beaucoup de tort. Mon rêve, serais qu’on reconnaisse notre travail et d’arriver à mettre un terme à la piraterie.

Quelle est votre spécialité musicale ?

J’aime toutes sortes de musique, mais j’ai une préférence pour la musique Jazz Fusion.

Où peut-on écouter ou voir votre travail sur la toile ?

J’ai produit l’album de Lynn et vous pouvez par exemple écouter la chanson Sans ou by Lin & Otentik Groove sur youtube.  

Êtes-vous solo ou rythmique ?

Les deux.

Est votre idole?

Le jeune guitariste britannique, Tom Quayle. Je me retrouve beaucoup dans sa musique.

Avez-vous des projets pour bientôt ou sur la scène internationale ?

Avec notre groupe, Lynn & Otentik Groove, qui s’est formé en mi 2016 nous allons nous produire en Australie en mars, puis on verra pour la suite.

Avez-vous un message pour vos fans ?

Je voudrai remercier tous nos fans, sans lesquels nous ne serions pas la aujourd’hui. Puis je voudrai passer un message, afin de dire à ceux qui apprécient notre travail de nous soutenir en n’achetant  pas de copie piratée de notre travail.                             

Que conseillerez-vous à quelqu’un qui veut se lancer ?

Il n’y a pas de secret, pour réussir, il faut travailler dur. Il faut aussi beaucoup d’investissement personnel et beaucoup de sacrifices. Voir même faire des choix afin d’atteindre son but.

Leave a Reply