Marcher dans des chaussures à talons est une question d’entraînement

« Il faut souffrir pour être belle »… Voilà une expression qui prend tout son sens surtout quand il s’agit de marcher dans des chaussures à talons ! Comment y arriver sans souffrir le martyre ? Comment font les autres filles ? Fashion Mauritius vous révèle le secret en seulement 5 points !

Marcher dans des chaussures à talons est une question d’habitude
Marcher dans des chaussures à talons, c’est une question d’habitude

D’abord, il faut entraîner ses pieds

Eh oui, tout est dans la pratique ! En fait, on ne parle pas des pieds, mais plus précisément de la voûte plantaire, ou si vous préférez, la plante des pieds. Celle-ci s’adapte automatiquement à la forme de vos chaussures, et si vous avez l’habitude de porter des baskets, des ballerines ou des Converses, vos pieds seront plus plats que les filles qui portent des chaussures à talons régulièrement. À noter aussi que celles qui portent souvent des chaussures à talons éprouveront des difficultés à marcher dans des chaussures plates.

Ensuite, considérez la largeur de vos pieds

Si vous avez des pieds larges, ce serait une très mauvaise idée d’acheter des chaussures à talons trop étroites. En effet, celles-ci comprimeront vos pieds et vous risquerez de trop prendre appui sur le côté du gros orteil. En ce faisant, vous écrasez vos doigts de pieds ou alors, vous développez un oignon. La douleur ressentie dans ces cas peut être due soit à la forme de la chaussure ou alors à la hauteur du talon.

Répartissez votre poids à l’aide de talons compensés
               Répartissez votre poids à l’aide de talons compensés

Répartissez votre poids

Une situation dans laquelle nous nous sommes toutes retrouvées, malheureusement… Eh oui ! Lorsqu’on porte des chaussures à talons et très souvent, des talons aiguilles, la chaussure place tout le poids de notre corps sur l’avant de nos pieds. Et les douleurs se font vite ressentir, sans oublier les callosités sous la plante ! Un moyen d’éviter cela, c’est d’opter pour des chaussures à talons compensés qui aident à mieux répartir son poids, ce qui diminue ainsi la douleur ressentie.

Variez la hauteur des talons

Autre astuce : variez toujours la hauteur de vos talons. Le but est que vos pieds ne s’habituent pas à une forme précise. Par exemple, vous pouvez changer de chaussure pendant la journée en portant des baskets durant votre trajet jusqu’au boulot et des chaussures à talons pour une réunion. Par ailleurs, en variant sans cesse la hauteur des talons, vos voûtes plantaires restent souples, ce qui vous garantira plus de confort, quelle que soit la chaussure que vous portez.

Évitez les semelles rigides

Pour vous éviter bien des ennuis à cause de vos chaussures à talons, oubliez les chaussures à semelles rigides. Lorsqu’une semelle est rigide, elle vous force à prendre appui sur votre cheville et le piétinement est très mauvais pour les genoux.

Leave a Reply