LE “NO GENDER”: LA FIN DE LA MASCULINITÉ (PARTIE 1)

Depuis quelques années, le mouvement “No gender fashion” a fait son apparition tel un imprimé léopard sur une jupe plissée. Néanmoins, il faut croire que ce n’est pas du tout nouveau. Ça ressemble légèrement au baptême de la photo qu’on prend soi-même et qu’on a nommée selfie juste parce que c’est devenu tendance. Il faut savoir qu’au coeur de cette mouvance, aussi appelée “gender fluid”, on prêche une mode toujours plus globale et surtout unisexe. L’objectif, vous l’aurez compris, c’est de casser les codes du genre et mettre au placard le masculin et le féminin pour n’adopter qu’une seule et même mode.

Allez, on fait tomber les épaisses cloisons de la “planète fashion” et on redéfinit les codes vestimentaires, car avouons-le elles ont vraiment changées depuis ces derniers temps. Mais la grande question est: sommes-nous tous prêts pour cette mode fluide?

La semaine dernière, entre deux cafés froids et une cigarette avec mon collègue Jonathan, l’épineux sujet de la mode sans genre a été mis sur table, ou la pelouse vu qu’on était dehors. À peine le débat ouvert, il m’a sorti: “C’est une bêtise, bientôt les hommes ne seront plus des hommes”. Il ne voulait pas utiliser le mot “femme”, mais c’était bien ce qu’il redoutait, que les mecs remplis de poils et de testostérones se transforment en femelle. Ça donne quand même à réfléchir! La mode du 21ème siècle est-elle une menace pour la virilité des hommes?

Le soir même, glace à la pistache à la main (oui j’en mange même l’hiver), ordinateur portable sur les genoux, je me suis penché sur le sujet et quoi de mieux que mon bon vieil ami Internet pour faire la lumière sur cette sombre histoire d’homme-femme. Et j’ai découvert que la mode a toujours été fluide.

Quand monsieur joue dans la dentelle… 

hommesbaroque1

Sexy, gracieuse et surtout féminine, la dentelle est aujourd’hui l’incarnation de la femme dans toute sa splendeur. Mais, désolé d’en décevoir certains, la dentelle c’était un truc de mec avant. Eh oui, il y environ 500 ans, au 16ème siècle plus précisément, la dentelle était exclusivement réservée aux hommes. Ce n’est qu’au 17ème siècle que les femmes se mettent à la dentelle et elle leur sera réservée à la même époque.

Allons messieurs ne tournez pas des talons on vous regarde… 

“Chérie passe-moi mes talons!”. La phrase vous donne peut-être froid aux pieds? Des hommes en talons ça peut faire bizarre ou pas… Préparez-vous encore une fois à la déillusion, car les talons pour hommes ça ne date pas d’ajourd’hui. Si vous suivez l’actualité mode, vous êtes peut-être tombés sur Harry Styles, Kanye West ou même Justin Bieber avec ceci aux pieds:

03-men-heels-1 (1)

Mesdames si vous pensiez qu’ils étaient exclusivement réservés à vos petits pieds, il est temps de les admirer chaussés par la gent masculine. Depuis quelque temps, il semblerait que ces messieurs aient troqué leurs baskets pour porter des semelles de plus de 5 cm. Mais ne soyez pas choqués, ce n’est quand même pas la première fois que les hommes se mettent aux talons. À l’époque de ce cher Louis XIV (paix à son âme), comme il était petit et coquet, il portait des hauts talons, ainsi qu’une perruque, pour paraître plus grand. Très vite, les courtisans adoptèrent cette mode pour copier le roi. À ce moment-là, les chaussures à talons étaient ornées de rubans, de dentelles et même de pierres précieuses !

Surprenant n’est-ce pas? Cependant, il reste une question essentielle à se poser: “À quel moment les hommes sont devenus tellement susceptibles vis-à-vis de la mode?”

Leave a Reply